Technologie

Linky est arrivé !

08/09/2019
4.7 (94.29%) 7 votes

Enedis vient de m’installer un compteur Linky.
J’ai donc fait une demande pour pouvoir consulter ma consommation en ligne.

Linky :

Etant électronicien de formation, je n’ai aucune crainte concernant le rayonnement du CPL qui assure la transmission des données du compteur. Je suis plus impatient de connaitre l’impact du rayonnement des régulateurs de puissance des véhicules électriques, sur le corps humain…
Voici le relevé que me fournit Linky :

Je l’ai flouté puisqu’il parait que c’est de l’espionnage.
J’ai essayé d’étudier ces valeurs journalières de ma consommation, mais même en sachant ce qu’il se passe chez moi, je n’en tire pas grand-chose. La crainte d’espionnage me semble donc très limitée. J’ai donc demandé l’activation du relevé horaire :

Là, les données sont un peu plus intéressantes.
Dans son infâme stratégie d’espionnage, Enedis peut donc en déduire que je suis allé manger chez Mac Do à midi, puis dans l’après-midi, j’ai regardé TF1.
Et bien non, je ne retrouve rien de tout cela. Ma banque, elle, sait que je suis allé chez Mac DO, car elle a accès à mes relevés bancaires, et mon opérateur téléphonique, lui , sait quelle chaine j’ai regardée, par le flux relayé par la box…
Enedis, lui, ne peut pas en déduire grand-chose…
Je n’arrive même pas à savoir si l’éclairage est allumé chez moi !
Linky permet de se douter que j’ai un chauffe-eau qui se déclenche à 22h30 , comme chez pratiquement tout les foyers en France ……
…et qu’un truc à fonctionné vers 3h00 du matin (une machine à laver, probablement).
Soyons sérieux 5 minutes !
Ayant du chauffage électrique, en été, je suis dans la période de la plus faible consommation.
Ma consommation journalière est d’environ 7kWh, soit 300W en continue.
Mais qu’est-ce qui consomme 300W, en permanence, chez moi ?
J’ai fait une liste de mes appareils électriques, et cherché à identifier leur impact sur la consommation.
Il y a les appareils qui consomment en permanence, comme la box internet, le frigo, ou l’écran de TV en veille.
Il y a les appareils qui consomment occasionnellement, comme la TV lorsqu’elle est allumée, l’ordinateur, le lave-linge, le lave-vaisselle, ou le chauffe-eau.
Sur internet, j’ai trouvé une liste d’appareils avec des puissances estimées. Le document est intéressant, et me donne une bonne base de travail :
https://www.energuide.be/fr/questions-reponses/combien-les-appareils-electromenagers-consomment-ils/71/
J’ai lancé un à un, certains appareils, à des heures où Linky m’indique que, habituellement, le niveau de consommation horaire fluctue très peu. J’ai donc pu identifier sur le relevé, leur incidence sur les valeurs de consommation. J’ai ainsi réussi, à évaluer la consommation de différents appareils électriques, qui fonctionnent pendant une durée que je peux estimer :

Appareil Puissance
Le lave-linge à 90°C 1.8kWh
Le lave-linge à 30°C 0.5kWh

Le lave-vaisselle 1.3kWh

Le chauffe-eau après un bain 8.3kWh

Le chauffe-eau après une douche 3.2kWh

Le chauffe-eau sans consommation d’eau chaude 3.0kWh

Cuire des pâtes sur une plaque vitrocéramique 0.7kWh

Pour le reste, j’ai utilisé un wattmètre pour avoir une idée de la consommation, car Linky n’est d’aucune utilité dans ces cas :
Ma box consomme 8W x 24 = 0.192kWh/jour
Mon ordinateur, écrans, switch, NAS, etc… consomment : 100W x 10 heures = 1.0kWh
Mon ordinateur en veille consomme : 15W x 14 heures = 0.196kWh
Mon équipement informatique consomme donc, sur la journée complète 1.0+0.196= 1.196kWh/jour, soit 0.12€/jour, ou 2.4€/mois.
Concernant les appareils qui chauffent de l’eau (lave-vaisselle et autre chauffe-eau), la température de l’eau froide injectée dans le système, a un impact majeur sur la consommation électrique.
Pour le cas du chauffe-eau, lorsqu’il est utilisé pour prendre un bain, le volume d’eau chaude utilisé pour régler sa température globale, est également très impactant (un bain est un peu plus froid l’été que l’hiver).

Facture Enedis :

Comme le compteur Linky vient d’être installé, je n’ai pas encore la consommation sur les mois d’hiver, mais j’ai mes factures…
Depuis quelques années, avec la facture de mon fournisseur d’énergie, je reçois des relevés de consommation mensuelles et de moyennes de la température extérieure, sur ces mêmes périodes.
Sous forme de graphe exprimé en kWh consommés en fonction de la température extérieure moyenne, ces données sont très intéressantes :

En effet, j’en déduit un coefficient d’efficacité énergétique de mon logement : 50kWh/°C.
Pourtant, nul besoin d’un compteur Linky pour cela…

Conclusion sur Linky :

En été, ma répartition de consommation d’énergie est à peu près de 1/3 pour le chauffe-eau, 1/3 pour l’ordinateur et la TV et 1/3 pour le frigo.
En hiver, cette consommation persistera, à cela près que la température plus basse de l’eau froide augmentera un peu la consommation du chauffe-eau. Mais la grande différence viendra de la consommation des radiateurs électriques.
Mon fournisseur d’énergie me fournit donc des informations intéressantes sur la qualité de l’isolation de mon logement. Mais ces informations étaient déjà générées avant l’arrivée de Linky…
Pour le reste il est très difficile de décoder les relevés horaires Linky, sauf concernant le chauffe-eau. Peut-on réellement parler d’espionnage ?
Qui ne possède pas de chauffe-eau électrique ?
Linky évite surtout des déplacements à votre fournisseur d’électricité, qu’il ne manquera certainement pas de vous facturer, si vous le refusez…

Coté énergies alternatives :

J’ai profité de ces relevés de puissance, pour considérer l’intérêt des énergies alternatives.
Dans le Val d’Oise, les installations photo voltaïques produisent en moyenne entre 60kWh/mois l’hiver et 450kWh/mois l’été, pour 15 à 20m² de panneaux sur le toit, ce qui représente la majorité des installations.
Ma consommation varie entre 200kWh/mois l’été et 700kWh/mois l’hiver.

Le solaire fonctionne donc à l’inverse de mes besoins. Il ne permettrait donc pas d’être autonome, même si je ne tenais pas compte du chauffage électrique.
Il faudrait donc l’associer à de l’éolien, qui devrait être plus stable tout au long de l’année, voire plus efficace l’hiver. Mais je n’ai pas trouvé d’information sur l’éolien individuel.

Conclusions sur le plan écologique :

Lorsque je fais mon bilan énergétique, je remarque que plus de 50% de l’énergie consommée, hors chauffage, est pour le chauffe-eau. Sachant que sa consommation devrait augmenter cet hiver avec la baisse de la température de l’eau froide utilisée. Pourtant, on ne parle pas beaucoup des solutions de chauffage solaire (voir de type puits Canadiens). C’est pourtant là que se situe la plus grosse consommation énergétique, après le chauffage.
Depuis des années, je m’étonne pourtant de voir des subventions proposées par l’état, pour financer l’amélioration de l’isolation des logements. Mais avec le peu de gain apporté par ces travaux, la rentabilité économique est très difficile à atteindre, tant que le coût de l’énergie restera aussi faible.
Voici un petit exercice que j’ai essayé de résoudre dernièrement :
J’ai un éclairage halogène avec une ampoule de type incandescence qui consomme 200W. Je peux la remplacer par une ampoule LED de 20W.
Qu’est-ce que je fais ?
Je remplace l’ampoule ?
Pas si simple, si je réfléchis un peu :
1/ Je vais donc jeter une ampoule en parfait état de fonctionnement, ce qui n’est pas très écologique.
2/ L’halogène à incandescence produit un rayonnement infra-rouge important, ce qui participe à chauffer mon logement. Comme j’ai besoin de lumière principalement l’hiver…
3/ Avec l’usage que j’en ai, il me faudrait 5 ans, pour que l’économie d’électricité me rembourse l’achat de cette ampoule (20€ !)
Avec tous les éléments pour décider, cela se complique énormément !
Pour moi, Linky est très insuffisant pour comprendre exactement où passe l’énergie que l’on consomme, même si c’est un bon outil pour commencer à s’intéresser au sujet…
C’est pourquoi je m’équipe avec du matériel de mesure plus précis que Linky.
Car lorsque le coût du kWh va augmenter, il faudra bien plus que ce compteur, pour prendre nos décisions, que ce soit sur le réglage du chauffage, pour changer une ampoule, un chauffe-eau, ou refaire son isolation…

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    %d bloggers like this: